Figuiers

figs-2710305_640

La Goutte d’Or : bifère (début juillet et fin août). Très grosse figue, allongée, chair rose dorée, juteuse, parfumée, bien sucrée, ne fendant pas, utilisable en fruit frais ou confiture, à maturité une goutte de jus peut apparaître à l’œil de la figue. Faible développement, culture en pot possible en région froide.

Résistance: – 15°C

La Noire de Caromb : bifère (mi juillet et début septembre), sa peau est rouge foncé presque noir, la chair est rouge, elle est de forme allongée et moyennement grosse. Son goût est particulièrement corsé.

Résistance: – 15°C

Grise de Marseille : Unifère, Mi-septembre à fin-octobre. Variété déjà connue en 1600, Petite (voire très petite) figue, très appréciée, jaune vert à jaune, chair rose à rouge, très sucrée, très bon goût et parfumée, à la fois ferme et fondante, recommandée pour le séchage ou les confits de figue, figuier exigeant en chaleur. Figuier rustique, faible développement, maturité tardive.

Résistance: – 15°C

Coll de senora noire : Unifère, maturité tardive (à partir de fin septembre.) Peau violet foncé, plus claire près du pédoncule, un peu brillante sur le corps. Œil à écaille rouge foncé. Qualité gustative excellente.

Résistance: – 20°C

Sucre vert ; maturité tardive, septembre à début novembre. Figue moyenne, peau violette se craquelant à maturité, chair rouge bien sucrée, parfumée, à utiliser en figue fraîche ou séchées (pour la récolte d’automne), résiste au transport. Figuier productif, rustique et vigoureux, développement important

Résistance: – 15°C

Green ischia ou Verdal : Figue verte, Très bonne fraîche et sèche. Une seule récolte de juillet à septembre. Chair rouge foncé, goût excellent.

Résistance: – 15°C

Violette de Sollies : Unifère (une seule récolte par an), tardive (de mi-août à fin octobre). une des figues ayant le plus d’attrait. Grosse figue (autour de 70gr.), aplatie, peau bleu ardoise presque noire, chair rouge, saveur sucrée et douce, parfumée. Se conserve bien, Figuier productif ayant un grand développement. Etant donnée sa maturité tardive cette variété doit plutôt être réservée au sud de la France où l’automne est plus chaud et plus long.

Résistance: – 15°C